« Une femme éprise de liberté »

Fam3

Le Bouquinovre a aimé « Je suis ici pour vaincre la nuit » et en parle sur son site littéraire. Voici un extrait de sa chronique :

« L’auteure a bien raison de s’acharner à reconstruire le puzzle de cette femme exceptionnelle qui a vécu une vie incroyable. Sous la plume de Marie Charrel, nous découvrons une femme exceptionnelle, pleine de convictions et éprise de liberté, elle défendra ses positions jusqu’à sa fin tragique au camp de concentration de Ravensbrück en août 1944.

Marie Charrel avec les mots justes et une plume qui lui est caractéristique, fait que son dernier roman se lit d’une traite. On suit ces deux parcours, Marie elle-même enquêtant sur sa grand-tante et cette vie extraordinaire d’une femme tout aussi extraordinaire. »

Pour lire la chronique dans son intégralité, cliquez ici.

Pour lire la nouvelle « Le diable mesure huit centimètres » de Marie Charrel sur le site du Bouquinovore, cliquez ici.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s