Une nuit avec Jean Seberg

Une-nuit-avec-Jean-Seberg.jpg
Lausanne, hôtel Beau-Rivage, 1970. Une jeune femme, algérienne par sa
mère, afro-américaine par son père, est missionnée par les Black Panthers
pour approcher un « gros poisson » et obtenir de celui-ci de quoi alimenter
les caisses du parti. Mais le « gros poisson » en question, Jean Seberg au
sommet de sa gloire, de sa beauté et de ses fragilités, se révèle moins
facile que prévu à amadouer. Elizabeth tombe sous le charme de l’actrice
qui, l’espace d’une nuit, bouleverse son regard sur l’existence et les luttes
pour lesquelles elle était prête à tout sacrifier.
Elle gardera de ces heures volées au monde le souvenir d’une amitié plus
intense que l’amour et plus forte que la mort, souvenir ravivé cinquante ans
plus tard, quand son petit-fils disparaîtra mystérieusement pour suivre à
son tour la voie de la révolte.

« Une nuit avec Jean Seberg », Editions Fleuve, 20 septembre 2018.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s